lundi 12 janvier 2015

IL FAIT ENCORE PARLER DE LUI !

UNE PLAINTE AURAIS ÉTÉ DÉPOSÉE CONTRE DIEUDONNE, POUR APOLOGIE DU TERRORISME. IL AURAIT DÉCLARÉ DANS LES RÉSEAUX SOCIAUX : "JE SUIS CHARLIE COULIBALY". VOILA UNE CARICATURE QUI NE PASSE PAS. PEUT-ELLE ÊTRE VERBALE ? CECI DIT, UNE PLAINTE EST UNE DEMANDE FAITE EN JUSTICE, DE TRANCHER. NEUF FOIS LES CARICATURES DE CHARLIE ONT ÉTÉ CONDAMNÉES. LE RESTE DU TEMPS, CHARLIE A EU GAIN DE CAUSE. SI LA JUSTICE RÉPUBLICAINE A EFFECTIVEMENT ÉTÉ INVITÉE, ELLE TRANCHERA, COMME TOUJOURS ET TOUS RESPECTERONT SA DÉCISION !