jeudi 15 janvier 2015

EXTRAIT !

La vie a laissé sur mon corps ses empreintes indélébiles, c'est à cela que je me reconnais, c'est cela ma réalité. Je me nourris de ses fumerolles d'angoisse. La marque de multiples séjours dont j'ignorerai à tout jamais les parcours et les significations. Mes incohérences et mes perversités tracent en moi un itinéraire inconscient auquel je tiens quand même avec fermeté. La rage dernière, épouvantable. L'ombre d'une lumière qui transparaît au crépuscule, s'efforçant de donner une signification aux doutes que j'héberge. Elles me... [Lire la suite]