mardi 27 janvier 2015

A BOIRE POUR CEUX QUI ONT TOUT DONNE !

« A man wem », fils, Apporte la gourde de vin de palme que tu as récolté ce matin. Couchée sur ta cuisse, prête à livrer son nectar dans un de ces gobelets de différentes contenances rangés dans le petit panier près de toi posé. Ah, chers gobelets de nos ancêtres taillés dans la coque de noix de coco, vous nous servirez encore et toujours ! Et ton vieux père, assis sur sa « chaise gardien » à côté de ta mère à l’âge avancée mais à l’oreille bien fine et toujours jalouse, qui a dans ces conditions rejoint... [Lire la suite]

jeudi 15 janvier 2015

EXTRAIT !

La vie a laissé sur mon corps ses empreintes indélébiles, c'est à cela que je me reconnais, c'est cela ma réalité. Je me nourris de ses fumerolles d'angoisse. La marque de multiples séjours dont j'ignorerai à tout jamais les parcours et les significations. Mes incohérences et mes perversités tracent en moi un itinéraire inconscient auquel je tiens quand même avec fermeté. La rage dernière, épouvantable. L'ombre d'une lumière qui transparaît au crépuscule, s'efforçant de donner une signification aux doutes que j'héberge. Elles me... [Lire la suite]
samedi 3 janvier 2015

A MES 46 ÉPOUSES, 302 ENFANTS ET AMIS !

  EN 2015, MON PÈRE SOUHAITE : - Que les femmes jalouses du bonheur des 46 épouses de son fils, cessent d’intimider ces dernières avec leurs histoires sans tête ni queue. Si elles veulent salir le fils, qu’elles choisissent des méthodes qui marchent mais qu’il ne leur montrera pas. Son fils a la tête bien au dessus de la ceinture, tout co-époux, quand ils en existe, le sait ! - Que les chercheurs masqués et les attaquants de pointe cessent leurs intimidations. Chez les épouses du fils, ils ont le couvert. Quant au gîte,... [Lire la suite]
dimanche 13 juillet 2014

BRÉSIL : FEIJOADA D'UN AUTRE GOÛT !

Le sang et les ancêtres des pauvres noirs et indiens éloignés des environs des stades au Brésil a crié vengeance, les brésiliens ont tout perdu. Ils vont désormais vivre les sombres heures de leur histoire sociopolitique. S'ils avaient au moins gagné, certains auraient laissé tomber. Mais là, il y a lieu de plaindre la classe moyenne et l'administration. L'ail s'est mélangé à l'encens, ça va faire mal !
lundi 27 janvier 2014

MON PÈRE DISAIT !

Fils, après les péripéties du motocycliste le plus célèbre de France et sa copine officialisée un temps, parlons sérieusement maintenant du "viens, on reste", cette "union libre" désormais populaire dans toutes les couches de la société. Ce mode de vie à deux se construisant entre la mariage officiel et le "Tchoukam pass" (ou l’aller simple) de ceux et celles qui affirment ne pas donner le lait, fait de jour en jour plus d’adeptes. Mais de quoi ont-ils donc peur pour ne pas passer devant les la famille élargie ou monsieur le... [Lire la suite]
samedi 25 janvier 2014

MON PÈRE DISAIT !

Fils, je me suis un jour rendu chez un Mbombog, avant ta naissance, qui m'avait alors ouvert les yeux sur les traditions en me disant ceci : "Si tu veux connaître et aimer davantage Dieu, il t'est utile de connaître tes traditions. Alors, il m'en a parlé, et j'ai réalisé que les langues nous trompent; Nous parlons du même Dieu et lui donnons des noms selon nos cultures et langues." Nous pratiquons notre culte selon la culture des autres, comme d'autres pratiquent leur culte selon la nôtre. C'est l'inconnu qui produit le... [Lire la suite]

mardi 28 mai 2013

LAISSEZ DORMIR LE FILS DE LA PRINCIPAUTÉ !

Carla Del ponte, Ancienne procureure du Tribunal pénal International : "Selon les témoignages que nous avons recueillis, les rebelles ont utilisé des armes chimiques, faisant usage de gaz sarin". Nos enquêtes devront encore être approfondies, vérifiées et confirmées à travers de nouveaux témoignages, mais selon ce que nous avons pu établir jusqu'à présent, pour le moment ce sont les opposants au régime qui ont utilisé le gaz sarin". La déclaration a fait pchhhhhtttt en France ! Selon le quotidien Le Monde :... [Lire la suite]
Posté par Maange mbai à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 25 avril 2013

CENSURE SUR FACEBOOK

La contribution de notre ami rappeur Bilik Atangana Joel(Atangana DE Branham) au sujet de la loi sur le "mariage pour tous" n'est plus visible, elle a été supprimée par facebook. Censure aux pays de la liberté d'expression ? Essayons de revenir dessus, sans insulter, mais en donnant notre juste point vue sur ces trois : Censure, liberté d'expression, mariage pour tous !Le fils de la principauté bien aimée de Sakbayémé vous salue. Suite à ce post, il m'a été interdit par facebook, d'identifier des amis durant 14 jours. Qu'y... [Lire la suite]
Posté par Maange mbai à 13:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 12 mars 2013

NOUVELLES DE "NOTRE" CPI : PLUS DE KENYAN A LA HAYE !

    Le 11 mars 2013, mme Fatou Bensouda, Procureur à la CPI, a annoncé l'abandon des charges contre le haut fonctionnaire kenyan Francis Muthaura, co-accusé, avec Uhuru Kenyatta, nouvellement  élu Président de la République.  Pour les autres co-accusés, rien du tout. Mais en reste-il ? La suite de la lecture va nous le dire. Cette décision aurait été prise suite au retrait de sa déclaration par un témoin, au décès d'autres témoins et au manque de collaboration avec le bureau du procureur de la part des... [Lire la suite]
jeudi 28 février 2013

LAURENT GBAGBO A DIT :

1 - Toute ma vie, j'ai lutté pour la démocratie. 2 - Je n'ai jamais cru que la Côte d'Ivoire allait s'en sortir par la guerre. 3 - Je n'ai jamais cru que la Côte d'Ivoire allait s'en sortir par la guerre, j'ai toujours cru qu'on s'en sortirait par la discussion. 4 - Je ne gouverne pas avec ma famille. 5 - J'étais président, chef de l'État et ma femme (Simone) était députée. L'accusation soutien que les attaques commises par l’armée de Côte d’Ivoire, présentées comme forces pro Gbagbo, revêtaient un... [Lire la suite]