lundi 1 juin 2015

QUESTION POUR CES CHAMPI(GN)ONS

  Alors que bien des gens criaient « ALI, BOMA YE et croyaient dur comme fer que le prince allait réitérer l’exploit de MOHAMED, boxeur, à Kinshassa, l’on a réalisé que le Prince jordanien s’était trompé de ring et de royaume. Dans celui de la FIFA où il voulait pousser trop vite, il a compris que tous les champi(gn)ons ne peuvent pas toiser le grand Sepp, Roi de la forêt du foot ! Malgré sa défaite lors de l'élection présidentielle de la FIFA, le Jordanien Ali ben Al-Hussein a été salué chez lui à Amman, par de... [Lire la suite]

mercredi 21 janvier 2015

MON PÈRE DISAIT : DU BONHEUR POUR LA JEUNESSE !

La compagnie des enfants est souvent très enrichissante. Par moments, une “étincelle” jaillit entre père et fils quand ils font ensemble quelque chose de spécial et d’inoubliable. Un jour de saison sèche où les oiseaux marins rasaient la surface du grand fleuve de la Principauté à la recherche de leur repas, mais aussi jouant, le temps était clair ; Je jouais dans sa cabane offrant la meilleure vue de l’imperturbable cours d’eau à cet endroit quand mon père y monta et me dit : - On doit découvrir un beau panorama là-haut, veux-tu... [Lire la suite]
dimanche 8 février 2015

SUIS LE GUIDE !

L’homme que tu verras sous un béret surmonté d’une plume de perroquet, habillé d’un pagne et portant un lourd collier à dents de lion autour du coup, c’est lui. Pêcheur, bêcheur, médecin ou astronaute, quelle importance, ils y sont tous les mêmes, c’est l’école de l’humilité où mieux que partout ailleurs, l’on apprend que l’homme ne procède pas de ce qu’il possède, mais que HILOLOMBI utilise chacun de nous comme il juge bon. Fils la voie des ancêtres est spirituelle ; C’est une ascèse qui rend heureux, en mettant l’homme au... [Lire la suite]
mercredi 27 juillet 2011

"NLOO NJEL" 7

Un dicton du coin dit: "le jeune homme qui demande conseil n'épousera jamais la première fille rencontrée en terres étrangères". Lorsque le vieux SAMPEL qui a toujours été du pays a eu l'âge de se marier, il aurait bien voulu de MAMA NGOMBI mais ses parents l’on contrarié à cet âge où l’on doit prendre et se taire. Ils lui ont préféré aller à deux villages de...
mercredi 24 novembre 2010

JOURNAL INTIME D'UN POMPIER DU MONDE 10

Lorsqu'un peuple est attaqué sur son honneur, l'une des plus difficiles places à occuper devient celle dont on parle le moins en tant de sérénité : soit qu'on n'en voit pas l'extrême utilité, soit que l'urgence n'est pas pressante. C'est par exemple la tradition qui veut que les femmes ne prononcent jamais. Pourtant, confinées qu'elles sont à leurs multiples travaux ménagers et leur sacrée résignation à l'utilitaire, ce n'est que par elles que devient possible le mystère de la multiplication....
Posté par Maange mbai à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 27 septembre 2010

JOURNAL INTIME D'UN POMPIER DU MONDE

Coucou, salut ! Je suis Bitjomè, fils de Maangè Mbai du village de Sakbayemi. Comment allez vous ? Bien ? Soyez heureux ! Je vous écris d’un coin perdu, Bombo. Un territoire semblable à une île, situé entre le grand grand fleuve Sanaga sur sa rive droite et la grande rivière Iman, rive droite aussi. Bizarre ? La nature fait ce qu’elle veut, nous sommes ses hôtes.
mercredi 25 août 2010

BONNES VACANCE, HEUREUX RETOUR !

AINSI FAIT LA VIE, ELLE VA, VIENT, REPART ET REVIENT SANS CESSE JUSQU'AU JOUR FINAL. SACHONS SEULEMENT SI CELA DEPEND DE NOUS, REVENIR SUR NOS PAS QUAND ILS SONT MALHEUREUX !
Posté par Maange mbai à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,